Une pétition pour abolir le CRTC

En réaction par la mollesse du CRTC dans le dossier de la neutralité du Net, un internaute a lancé une pétition pour faire abolir cet organisme gouvernemental. Le CRTC a été créé à l’origine pour protéger, entre autres, les citoyens face aux monopoles des télécommunications au Canada. Pour vous mettre en contexte, l’Union des consommateurs […]

Manifestation pour la neutralité du net à Ottawa par Jason Walton

Manifestation pour la neutralité du net à Ottawa par Jason Walton

En réaction par la mollesse du CRTC dans le dossier de la neutralité du Net, un internaute a lancé une pétition pour faire abolir cet organisme gouvernemental. Le CRTC a été créé à l’origine pour protéger, entre autres, les citoyens face aux monopoles des télécommunications au Canada.

Pour vous mettre en contexte, l’Union des consommateurs a demandé au CRTC d’empêcher Bell Sympatico de ralentir le trafic de transfert de fichiers peer-to-peer (P2P) sur son réseau. Le CRTC a refusé d’intervenir.

Est-ce que le CRTC exerce toujours son mandat s’il n’intervient pas dans ce dossier? Si la réponse est non, la pétition est là pour vous. Je l’ai signée.

Je crois que cet organisme est devenu un boulet pour la commercialisation des services en télécommunications. Le Canada est l’un des pays où l’on paie le plus cher nos services internet et cellulaires. Pourtant, un des mandats du CRTC est de s’assurer que les Canadiens ont de bons prix :

En télécommunications, le CRTC s’assure que les Canadiens reçoivent des services téléphoniques et d’autres services de télécommunications fiables, à des prix abordables.

Pour en savoir plus sur la neutralité du net au Canada, je vous invite à visiter SaveOurNet.ca.


À propos de Nicolas Roberge

Je suis le président d'Evollia et le père de 2 enfants merveilleux. Ceci est mon refuge numérique où je blogue sur un tas de sujets variés qui me passionnent.

On se tient au courant pour les prochains articles?



Gardons contact

Google+FacebookTwitterLinkedinFlickrYouTube


Autres publications et présences de Nicolas dans les médias