Une page Facebook pour moi?

J’ai jonglé avec l’idée de me créer une page Facebook depuis des mois. Je trouvais l’idée quelque peu prétentieuse ou narcissique. Moi, une personnalité publique? Pas du tout! Mais, je me rends à l’évidence que je suis devenu une quelconque personnalité du web. Les gens qui me lisent sur Twitter et sur mes blogues veulent […]

Facebook_nicolas_roberge

J’ai jonglé avec l’idée de me créer une page Facebook depuis des mois. Je trouvais l’idée quelque peu prétentieuse ou narcissique. Moi, une personnalité publique? Pas du tout! Mais, je me rends à l’évidence que je suis devenu une quelconque personnalité du web. Les gens qui me lisent sur Twitter et sur mes blogues veulent aussi me rejoindre sur Facebook. J’ai toujours tenté de garder mon profil Facebook personnel limité à ceux que je connais réellement. Ceci représente environ 500 personnes à ce jour. D’ailleurs, c’est trop selon ma conjointe et je la comprends. Ceci m’a d’ailleurs forcé à refuser beaucoup de demandes d’amitié. Je veux le garder ainsi pour garder un lien avec ma famille et mes amis proches. C’est un peu mon jardin secret.

Une autre problématique est mon nombre important d’amis Facebook qui inondent mon fil de nouvelles de mises à jour pour la plupart impersonnelles (billets de blogue, articles de journaux, vidéos viraux, etc.). Je manque des mises à jour importantes de mes proches (naissances, décès, drames, bonheurs, etc.). N’est-ce pas ça la fonction principale de cet outil? Si je ne suis plus en mesure d’être au courant des faits marquants des personnes qui me tiennent à coeur, quelle est la valeur ajoutée de Facebook versus Twitter?

Aussi, j’aimerais cesser de polluer les mises à jour de mes amis non technos avec mon contenu professionnel et les découvertes que je fais sur le web. S’ils veulent toujours les recevoir, ils pourront s’abonner à cette nouvelle page de leur plein gré. Cette page sera en fait la version Facebook de mon fil Twitter qui est déjà lu par tout près de 4 000 personnes. Si nous nous sommes rencontrés, LinkedIn me servira pour me mettre en relation avec ces contacts. Mon profil Facebook sera de plus en plus réservé à ceux qui savent qui je suis réellement et avec lesquels je peux parler ouvertement de ma vie familiale sans gêne. Bien évidemment, j’ai plusieurs relations professionnelles qui ont atteint ce degré de familiarité.

Laurent Maisonnave a récemment créé une page Facebook professionnelle. Cela m’avait grandement questionné sur ma propre présence sur ce réseau. Après l’avoir revu au PodCamp en fin de semaine, il m’a relancé pour savoir si j’allais de l’avant. Ça y est, je me lance.

Je suis conscient que Facebook est censé activer une fonctionnalité pour s’abonner à un profil personnel. Toutefois, ça ne règle pas le problème de la vie privée et je n’en ai aucune idée quand ça sera disponible.

Je fais peut-être fausse route. Je suis conscient que ma décision n’est pas complètement éclairée. Mon long questionnement en est la preuve. Le temps prouvera si j’avais raison ou si j’avais tort.

La voici cette fameuse page. Abonnez-vous en toute liberté et au plaisir d’échanger avec vous!

http://www.facebook.com/pages/Nicolas-Roberge/128234743892659


À propos de Nicolas Roberge

Je suis le président d'Evollia et le père de 2 enfants merveilleux. Ceci est mon refuge numérique où je blogue sur un tas de sujets variés qui me passionnent.

On se tient au courant pour les prochains articles?



Gardons contact

Google+FacebookTwitterLinkedinFlickrYouTube

  • C_LaFreniere

    Une page « Nicolas Roberge »? Pourquoi pas. Bonne idée. 🙂

  • Anonyme

    Je m’aperçois que beaucoup de gens ne savent pas qu’ils peuvent réduire leur News Feed en supprimant les nouvelles des gens/jeux/applications qu’ils ne veulent pas avoir dans leur News Feed. En passant sur un message « indésiré », simplement cliquer sur le petit « x » qui apparait en haut à droite. Et voilà, magie ! Terminé les updates Farmville et autres ! 🙂

  • Nicolas Roberge

    Inquiétez-vous pas, je suis bien au fait des options pour masquer quelqu’un ou des applications en particulier. Je le fais depuis que ça l’existe. Toutefois, je trouve ça compliqué de gérer des listes et des paramètres de toutes sortes pour avoir un semblant de vie privée.


Autres publications et présences de Nicolas dans les médias