Un spammeur local

Je viens tout juste de recevoir un courriel non sollicité de la part d’une entreprise de service d’entretien extérieur. Je remarque aussi que les adresses des destinataires sont visibles de tous. On voit les 1250 personnes dans le champ « To » du courriel. En partant c’est déjà assez amateur d’envoyer des pourriels, mais de […]

Je viens tout juste de recevoir un courriel non sollicité de la part d’une entreprise de service d’entretien extérieur. Je remarque aussi que les adresses des destinataires sont visibles de tous. On voit les 1250 personnes dans le champ « To » du courriel. En partant c’est déjà assez amateur d’envoyer des pourriels, mais de diffuser 1250 adresses courriel à 1250 inconnus, c’est vraiment pas fort.

En analysant la liste, on dirait que c’est seulement des gens d’affaires. Il a probablement siphonné un site de chambre de commerce ou quelque chose du genre.

Je vais rapporter ça au responsable du serveur SMTP.


À propos de Nicolas Roberge

Je suis le président d'Evollia et le père de 2 enfants merveilleux. Ceci est mon refuge numérique où je blogue sur un tas de sujets variés qui me passionnent.

On se tient au courant pour les prochains articles?



Gardons contact

Google+FacebookTwitterLinkedinFlickrYouTube

  • riendemoins

    Méconnaissance des outils/bonnes pratiques, peut-être? Je ne crois pas que ce soit de mauvaises intentions.

  • Nicolas Roberge

    Après 20 ans d'internet, envoyer un mail à 1250 pour offrir un service à des gens que tu n'as pas de relation d'affaires c'est du spam dans mon livre à moi et dans celui des autorités sur le net.

  • RooSoft

    Ça prend un minimum de connaissances en informatique pour envoyer un mail à 1250 personnes d’une shotte!

  • Sébastien Légaré

    Pour te consoler, c’est 1249 personnes ont appris ton adresse courriel, puisque tu la connaissais déjà 😉

  • pierreluclemay

    Humilions publiquement ceux qui ne connaissent pas les règles.Je me demande ce qui est le plus condamnable: se laisser aller à des activités de spam ou humilier quelqu’un publiquement s’en prendre le temps de vérifier si cette personne était vraiment consciente de ce qu’elle faisait était mal. En effet, je rencontre souvent des hommes d’affaires qui ne savent pas du tout que le fait d’envoyer des courriels non sollicités est considéré comme du spam. Il se peut très bien que cette personne a acheté une base de données auprès du C.R.I.Q. (Centre de Recherche Industriel du Québec) qui vend ce genre de liste, contrairement à un spammer qui lui, vole des listes. Il se peut également que ce monsieur Mailly a utilisé un logiciel spécialisé dans l’envoi de massmailling. D’ailleurs, les sites internet qui vendent ce genre de logiciel comme GroupMail, donnent l’impression qu’il est correct d’envoyer des messages non sollicités.Monsieur Roberge, vous êtes un homme qui a de l’influence. Servez-vous de votre pouvoir en donnant le bon exemple à ceux qui vous suivent. Il aurait été préférable de simplement informer votre fournisseur de service de courriels et laisser le processus suivre son cours.

  • Nicolas Roberge

    Pierre-Luc, vous avez raison. J'ai hésité de mentionner le nom de cette personne. Je ne voulais pas l'humilier. Ce que je vais modifier le billet pour retirer son nom et son entreprise. Le billet a pour but d'éduquer. Je n'aime pas comme vous le lynchage publique. Merci pour la remarque.


Autres publications et présences de Nicolas dans les médias