Ramener Twitter à une dimension plus humaine

Pourquoi j’ai passé de 8100 à 750 abonnements sur Twitter dans l’espace de 24 h.

Ça faisait des mois que je jonglais avec l’idée de repartir mon compte à zéro. Pourquoi? Je n’avais plus aucun plaisir quand je m’y connectais. Ce qui j’y lisais dans mon fil d’activité était souvent sans intérêt pour moi. Ce n’était plus comme avant. Les situations extrêmes demandent des mesures extrêmes. J’ai bougé. Je suis passé de 8100 abonnements à 750 en ce vendredi saint.

Se désabonner des autres sur Twitter a toujours été délicat. Plusieurs prennent un désabonnement comme une rupture du lien d’amitié. Ça n’a rien à voir en ce qui me concerne. Je m’étais abonné à ces derniers par curiosité ou en guise de réciprocité suite à leur abonnement à mon compte.

Étaient-ils ennuyants? Non. Je n’ai pas évalué chacun avant de cliquer sur le lien de désabonnement. J’ai plutôt conservé ceux avec qui je suis véritablement ami ou ceux avec qui j’échange le plus souvent (du moins dans ma mémoire à court terme).

Suite à cette opération, je vais reconstruire mes abonnements plus soigneusement par rapport à mes intérêts et mon réseau social hors ligne. Ça se pourrait que certains que j’ai retiré reviennent dans mes abonnements si je constate qu’ils touchent aux même thématiques que moi.

Plusieurs dino-tweeteux comme moi ont eu les mêmes constats. Je vous conseille fortement de suivre mon exemple. Immédiatement après la manœuvre, je suis allé voir ma TL (timeline ou mon fil d’activité) et j’ai écrit spontanément ceci en lisant les derniers tweets:

C’est tout dire.

Ma timeline est redevenue plus humaine. Je reconnaissais des visages familiers et le contenu était redevenu plus proche de mes intérêts. L’onglet Découvrir sera sans doute aussi plus pertinent car il me suggérera du contenu provenant de mon réseau plus ciblé.

Je crains toutefois les réactions négatives dans les prochains jours. Je n’aime pas causer du chagrin. Je suis désolé si j’ai choqué quelqu’un.  Sachez que si on a des échanges de qualité, c’est certain que je vais vous ajouter à mes abonnements. C’est justement comme ça je veux rebâtir mon réseau. Si vous pensez que j’ai fait un erreur, faites-moi le savoir pour que j’y remédie.

Au plaisir de poursuivre la conversation avec vous.


À propos de Nicolas Roberge

Je suis le président d'Evollia et le père de 2 enfants merveilleux. Ceci est mon refuge numérique où je blogue sur un tas de sujets variés qui me passionnent.

On se tient au courant pour les prochains articles?



Gardons contact

Google+FacebookTwitterLinkedinFlickrYouTube

  • Wow! Grand ménage de printemps!

    • Nicolas Roberge

      Ou j’ai crucifié mon compte Twitter un vendredi saint. 🙂

      Le samedi 30 mars 2013, Disqus a écrit :

  • C’est une bonne idée Nicolas! Et il est plus efficace de faire une veille par un suivi de #motclic et la création de listes thématiques. Un ménage que je vais faire ce printemps.

    • Nicolas Roberge

      Exact. Je vais davantage suivre des hashtags ou utiliser l’onglet Découvrir pour m’informer. J’infoglutton est saturé.

  • PierJes

    Je respecte ça complètement.
    En plus, si quelqu’un n’est plus intéressé a moi sur Twitter, ça me donne le loisir de faire pareil sans porter l’odieux de la chose.

  • Pourquoi ne pas utiliser les listes ciblées au lieu de tout enlever. Je songe à spécialiser un peu plus mes listes et quand je voudrai les amis, j’ouvrirai la liste amis.

    • Nicolas Roberge

      Merci de demander André. Cette suggestion m’a été faite plusieurs fois avant et après que je passe à l’acte. J’utilise Twitter avec plusieurs outils. Ces outils supportent plutôt mal les listes (ex: applications natives de Twitter sur iOS et Android). L’accès aux listes demande beaucoup d’opérations pour s’y rendre. Il n’y a pas façon de se créer un raccourci comme sur le site web.

      J’avais une liste « VIP » depuis que la fonction a été lancée sur Twitter. Je la consultais pas souvent pour les raisons mentionnées ci-haut.

  • Nicolas Roberge

    En passant, j’ai perdu à ce jour 65 abonnés. Ils devaient suivre avec assiduité les gens qui se désabonnent à leur compte. Chose que je n’ai jamais fait.


Autres publications et présences de Nicolas dans les médias