Ma vieille moto: quand la maison change les règles du jeu

Je conduis depuis 8 ans une vieille moto Yamaha Maxim 750 de 1982. Je voulais faire de la moto de temps à autres en ville. Je ne suis pas un super biker avec le kit en cuir avec des studs, mais j’en faisais pour le plaisir et parfois pour mes déplacements pour le travail. Je […]

Doc-2012-02-13_2024-page-1

Je conduis depuis 8 ans une vieille moto Yamaha Maxim 750 de 1982. Je
voulais faire de la moto de temps à autres en ville. Je ne suis pas un
super biker avec le kit en cuir avec des studs, mais j’en faisais pour
le plaisir et parfois pour mes déplacements pour le travail.

Je renouvelais les plaques d’année en année. Mais, depuis la hausse
des prix d’immatriculation pour les motos par la SAAQ, je ne pouvais
pas consciemment payer des droits d’immatriculation qui équivalaient à
la valeur de la moto elle-même. J’ai cherché une solution et j’ai su
qu’on pouvait plaquer un véhicule de plus de 25 ans comme antique. La
plaque passait de 650$ à 80$. Un vrai deal. Le seul hic cette plaque
est à circulation restreinte.

On entend par circulation restreinte que je devais me limiter au route
de 70 km/h et moins. Je devais éviter les autoroutes et les routes
provinciales. Ce n’était pas grave car je déteste faire de la longue
route en moto. C’est plate et le vent dans la face à ces vitesses est
désagréable.

Ça faisait 2-3 ans que je renouvelais ma plaque à circulation
restreinte avec la SAAQ. Ce soir, j’ai reçu cette lettre où j’apprends
que les choses ont changé.

Depuis le 1 février, seules les motos de 1980 et moins seront
admissibles. Ma plaque passera obligatoirement de 80$ à 545$ par
année. J’imagine que la perte de revenus de cette « faille » était trop
dérangeant pour l’appétit de collection de la société d’état. Aussi,
j’apprends que ceux qui pourront encore profiter de cette plaque
payeront 170$ par an.

Que voulez-vous, comme au casino, quand la maison perd trop d’argent,
elle change les règles du jeu.


À propos de Nicolas Roberge

Je suis le président d'Evollia et le père de 2 enfants merveilleux. Ceci est mon refuge numérique où je blogue sur un tas de sujets variés qui me passionnent.

On se tient au courant pour les prochains articles?



Gardons contact




Autres publications et présences de Nicolas dans les médias