Les années passent tellement vite

« La vie passe vite. Si vous ne vous arrêtez pas et regardez autour de temps en temps, vous pourriez manquer. » – Ferris Bueller

Mon garçon aîné va bientôt avoir 9 ans alors que mon bébé vient d’avoir 5 ans. Je vais célébrer 10 ans de mariage avec Isabelle en 2014. Je vis mes dernières années dans la trentaine. On est à la veille d’une nouvelle année. Plus je vieillis, plus le temps passe vite. J’ai toujours eu hâte à demain et cela n’a pas changé, mais je suis étonné de voir les années me passer sous mon nez à vitesse grand V (appréciez la rime).

Feu de foyer Netflix

Je profite de quelques instants de tranquillité seul dans la maison au chaud au son du crépitement du feu de foyer Netflix sur ma veille plasma. Le congé des fêtes comme tout congé m’offre le temps de réfléchir. Les vacances de l’été dernier m’avaient tellement fait du bien. J’ai pu aborder l’automne avec plus d’aplomb, de sérénité et de bonheur.

La vélocité de la vie moderne me fait constater qu’il faut miser uniquement sur l’essentiel, sur ce qui nous rend heureux. Si on ne se pose jamais ces questions, on finit éparpillé, épuisé et frustré. Un moment d’introspection est nécessaire pour savoir ce qui nous anime.

Travailler fort et être gentil avec les autres

Word hard et be nice to people

Mon unique objectif personnel est d’être fier de moi quand je serai sur mon lit de mort. Cet objectif général se traduit par diverses actions au quotidien.

Je travaille fort sur des choses qui apportent le plus de valeur. Ainsi, c’est simple de prioriser. Il faut régulièrement se poser cette question avant d’accepter n’importe quel engagement. C’est facile de se faire embarquer dans divers trucs. Je me pose maintenant la question : mon implication peut-elle améliorer grandement le statu quo? Si la réponse est oui, on peut y aller. Au final, on risque d’être davantage satisfait de notre action. Le contraire amènera l’échec et certainement la frustration.

Deuxièmement, j’essaie d’être bon avec mon entourage. La gentillesse et le respect des autres sont la fondation. Mon impatience et mes angoisses me trahissent toutefois. Mais, j’essaie de revenir sur le droit chemin d’être une meilleure personne. À quoi bon de réaliser de grandes choses si on ne peut pas le partager avec ceux qu’on aime?

J’avais trouvé une affiche d’Anthony Burrill qui résumait ma pensée. Je suis allé jusqu’à le faire venir d’Angleterre et l’encadrer. Elle est accrochée dans mon bureau.

Je n’ai jamais eu de résolutions du Nouvel An. J’en fais tout au long de l’année. Mes dernières sont toutefois celles-ci.

Écrire plus souvent

J’adore écrire. Écrire me rend une meilleure personne. Elle m’oblige à me connaître plus et à structurer ma pensée. Je maîtrise davantage ma compréhension de la vie et divers sujets complexes quand j’ai rédigé sur ces derniers. D’ailleurs, je veux m’investir davantage dans ce blogue. Il servira à documenter ma vie trop rapide et mes réflexions constantes.

Quant au volet techno, j’aimerais vous partager mes trucs ou lifehacks au quotidien. J’en connais un tas et c’est d’ailleurs ce qui est le plus apprécié par les lecteurs.

Me méfier du diabète

Le diabète sera toujours là. Il finira par me tuer un jour. J’ai le pouvoir de repousser cette date le plus loin possible. Je sais comment, mais je ne fais pas toujours attention. J’ai trop de choses à accomplir et je ne veux pas mourir jeune.

Jouer plus avec mes enfants

Je suis tellement occupé, mais ils me réclament. Ils ne veulent pas plus de jouets. Ils veulent être avec moi. Point final. J’ai compris et c’est aujourd’hui leur enfance. Pas demain.

Réparer ma maison

J’adore les rénovations. J’avais fait mon sous-sol en 2006-2007 au complet. Le seul entrepreneur externe fut le poseur de tapis dans l’escalier.  La maison a 36 ans et on l’habite depuis 13 ans. Elle me réclame. Elle exige des soins. Je pourrais la rénover par obligation au moment de la vendre, mais ça serait plus intelligent de le faire maintenant et d’en profiter d’ici là. En plus, ça me repose de bidouiller. Ça me rassure que je sais faire plus d’une chose dans la vie.

Connaître davantage mes amis

Je suis très intéressé par la vie de mes amis. Je suis souvent passionné par leurs grands événements de vie. J’ai énormément d’empathie pour leurs grandes joies et leurs épisodes de malheur. Toutefois, je connais mal certains d’entre eux alors je les estime au plus haut point. C’est con, mais je ne leur pose pas assez de questions. Ce n’est pas dans ma nature. Je parle trop et je prends trop de place dans les conversations. Je poserai des questions, je me tairai et j’écouterai.

Pour terminer, j’en ai surement d’autres choses résolutions, mais ma vie trop mouvementée m’a fait oublier le reste. Bonne année 2014 !


À propos de Nicolas Roberge

Je suis le président d'Evollia et le père de 2 enfants merveilleux. Ceci est mon refuge numérique où je blogue sur un tas de sujets variés qui me passionnent.

On se tient au courant pour les prochains articles?



Gardons contact

Google+FacebookTwitterLinkedinFlickrYouTube

  • Mathieu Laferrière

    Salut Nicolas,

    Tes dernières résolutions me rejoignent, en troquant le diabète pour l’intolérance au lactose. Probablement moins contraignant – quoique – mais aussi sans danger.

    Concernant celle qui touche tes enfants, je viens d’écrire « Coupable d’avoir volé du temps aux autres ».

    J’ai quelques déplacements prévus à Québec en 2014, alors j’irai faire un tour.

    Bonne et heureuse année!


Autres publications et présences de Nicolas dans les médias