La difficile gestion du tutoiement et du vouvoiement

Le tutoiement et le vouvoiement sont quelque chose de difficile à gérer. Je vouvoie par défaut les adultes que je ne connais pas. Mais, la moitié s’y oppose en prétextant que ça les vieillit entre autres raisons. Il en a d’autres qui nous tutoient et qu’on finit à se conformer à eux. Donc, on finit […]

Le tutoiement et le vouvoiement sont quelque chose de difficile à gérer. Je vouvoie par défaut les adultes que je ne connais pas. Mais, la moitié s’y oppose en prétextant que ça les vieillit entre autres raisons. Il en a d’autres qui nous tutoient et qu’on finit à se conformer à eux. Donc, on finit avec une grappe de personnes qu’on vouvoie et une autre qu’on tutoie dans son entourage. On doit se souvenir de tout ça!

J’ai une mémoire exécrable à ce niveau. J’ai même souvent de la misère à me souvenir des prénoms et des noms de mes contacts. Donc, je constate que je me mêle régulièrement. Je vouvoie des personnes en un temps et je les tutoie à un autre moment. Quel bordel! Suis-je le seul à avoir du mal avec cette marque de politesse?


À propos de Nicolas Roberge

Je suis le président d'Evollia et le père de 2 enfants merveilleux. Ceci est mon refuge numérique où je blogue sur un tas de sujets variés qui me passionnent.

On se tient au courant pour les prochains articles?



Gardons contact

Google+FacebookTwitterLinkedinFlickrYouTube


Autres publications et présences de Nicolas dans les médias