La difficile gestion du tutoiement et du vouvoiement

Le tutoiement et le vouvoiement sont quelque chose de difficile à gérer. Je vouvoie par défaut les adultes que je ne connais pas. Mais, la moitié s’y oppose en prétextant que ça les vieillit entre autres raisons. Il en a d’autres qui nous tutoient et qu’on finit à se conformer à eux. Donc, on finit […]

Le tutoiement et le vouvoiement sont quelque chose de difficile à gérer. Je vouvoie par défaut les adultes que je ne connais pas. Mais, la moitié s’y oppose en prétextant que ça les vieillit entre autres raisons. Il en a d’autres qui nous tutoient et qu’on finit à se conformer à eux. Donc, on finit avec une grappe de personnes qu’on vouvoie et une autre qu’on tutoie dans son entourage. On doit se souvenir de tout ça!

J’ai une mémoire exécrable à ce niveau. J’ai même souvent de la misère à me souvenir des prénoms et des noms de mes contacts. Donc, je constate que je me mêle régulièrement. Je vouvoie des personnes en un temps et je les tutoie à un autre moment. Quel bordel! Suis-je le seul à avoir du mal avec cette marque de politesse?


À propos de Nicolas Roberge

Je suis le président d'Evollia et le père de 2 enfants merveilleux. Ceci est mon refuge numérique où je blogue sur un tas de sujets variés qui me passionnent.

On se tient au courant pour les prochains articles?



Gardons contact

Google+FacebookTwitterLinkedinFlickrYouTube

  • etiennechabot

    Quelques trucs en vrac…rides= vouvoiecheveux gris=vouvoieconduit une Jaguar=vouvoiea des enfants + vieux que les tiens=vouvoiea des enfants du même âe que toi-vouvoieest une célébrité=vouvoieen bas de 20 ans=tutoieen haut de 20 ans=prend pas de chance vouvoieAprès le premier vous, ils te diront ce qu’ils préfèrent;-)

  • Nicolas Roberge

    Mais, comment fais-tu pour te rappeler d'une fois à l'autre de ceux qui t'ont demandé de les tutoyer? 

  • etiennechabot

    C’est pas une question de mémoire… Comme diraient Richard Cocciante et Fabienne Thibault, « c’est une question de feeling »

  • boblebibob

    Pour ma part, me faire tutoyer par une jeune caissière de Wall-Mart ou de IGA en me faisant demander, pis t’as tu trouver c’que tu voulais m’horripile. D’un autre côté, dans le doute vouvoyer

  • Nicolas Roberge

    Moi aussi ça me dérange d'être tutoyé quand je suis le client. Je vouvoie tous mes clients à moins qu'on est devenu très familiers ou ça m'a été demandé.

  • physiotek

    Idem ici.je vouvoie d’emblée sauf si moins de 20 ans, ou s’ils me demandent de tutoyer, ou encore si on devient plus familier. Cependant, j’oublie régulièrement qui m’a demandé de les tutoyer. Alors, en cas de doute, vouvoyer.


Autres publications et présences de Nicolas dans les médias