Je vais savoir patiner en 2012

Je ne sais pas patiner sur glace. J'habite un pays nordique et je ne me suis jamais adonné à cette discipline qui me paraît de base pour un québécois. Pourquoi? J'ai habité dans des pays chauds pendant mon enfance à l'âge qu'on apprend normalement ça. Mais je dois avouer qu'entre mes deux séjours, j'ai manqué […]

Je ne sais pas patiner sur glace. J'habite un pays nordique et je ne me suis jamais adonné à cette discipline qui me paraît de base pour un québécois. Pourquoi?

J'ai habité dans des pays chauds pendant mon enfance à l'âge qu'on apprend normalement ça. Mais je dois avouer qu'entre mes deux séjours, j'ai manqué une opportunité de l'apprendre. J'ai habité Chicoutimi à l'âge de 10 ans. Mon père m'avait acheté de merveilleux patins Bauer au Canadian Tire. Je m'étais rendu à la patinoire du quartier. J'ai chaussé mes beaux patins neufs. Aussitôt rendu sur la glace, j'ai tombé sur le derrière. J'ai lancé furieusement à mon père avant de quitter la patinoire : "Je vais patiner quand je vais savoir patiner!"

Je suis une personne de parole. 24 ans plus tard je n'ai toujours pas repatiné, car je ne sais toujours pas patiner. Je ne l'ai jamais appris par magie. J'ai vite constaté que ça ne fonctionnerait pas mon affaire. C'est l'impasse. Je dois me sortir de cet imbroglio. 

J'avais décidé à l'automne que cet hiver sera la fin de cette situation ridicule. Mon fils de 6 ans ne sait pas encore patiner non plus. Je ne peux pas lui apprendre. Je vais mettre mon orgueil de côté et je vais apprendre à patiner. Je vais me racheter de nouveaux patins et je vais aller tomber sur le cul dans une patinoire près de chez moi.

Mais je me demande comment on apprend à patiner une fois adulte? On tombe de plus haut. On tombe vite. On se fait plus mal que les enfants. On est orgueilleux par dessus ça. Ça me prendrait des cours pour apprendre mieux et moins douloureusement.

J'ai déchanté quand j'ai constaté que les cours de patinage ne s'adressent pas à des vieux loups comme moi. J'ai scruté les sites web des associations et des écoles de patinage du coin. Dans les descriptions de cours, ils offrent des cours pour tous âges. Parfait! Et bien, ils définissent "tous" par préscolaire, enfants et adolescents entre parenthèses. Et moi alors? Je suis exclus de tous. Je suis eux? Je suis comme un nouvel arrivant alors.

Les nouveaux arrivants se débrouillent comment? Ils s'auto-forment? J'avoue que je débute les démarches et probablement je pourrais probablement obtenir des cours privés adaptés avec ces écoles. Je vais épuiser cette option avant d'y aller solo avec mes patins, la patinoire et mes fesses.

Selon vous, comment je devrais aborder ce défi? Comment devrais-je m'y prendre à 34 ans? J'ai besoin de conseils. Comment feriez-vous si vous étiez à ma place?


À propos de Nicolas Roberge

Je suis le président d'Evollia et le père de 2 enfants merveilleux. Ceci est mon refuge numérique où je blogue sur un tas de sujets variés qui me passionnent.

On se tient au courant pour les prochains articles?



Gardons contact

Google+FacebookTwitterLinkedinFlickrYouTube

  • VMasseGagne

    Un chaise pour te tenir et des amis pour rire. Ce sera donc moins pénible et beaucoup plus drôle!

  • Michelle Monette

    Tu pourrais toujours aller à Moncton ;-)http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?page=communiques2011&id=8702&campus…

  • nggauthier

    J’admire ton courage. Non seulement de l’avouer mais également de le faire. Je suis une jeune adulte dans la quarantaine et je n’ai jamais su patiner. J’ai manqué des opportunités dès l’enfance de pratiquer des activités de groupe (patin à roulettes). Je pourrais dire, dans mon cas que j’ai vécu au Sénégal au moment où on apprend à patiner mais je serai honnête en 2012. J’ai peur de patiner, tant le patin à roulettes que le patin à glace. J’ai besoin de contact solide sur le sol, sans intermédiaire. J’ai longtemps caché ce blocage jusqu’au jour où j’ai appris que des adultes ne savaient pas nager. À chacun ses limites. Bravo pour ton courage, il n’y a pas d’âge pour apprendre!

  • Khaled

    Il y a là une opportunité d’affaires pour un nouvel arrivant qui sait patiner :)

  • Sophie des Temps qui courent

    J’ai appris à nager à 39 ans! L’autome dernier, après des années à être complexée dans la partie la moins creuse de la piscine ou sur le bord d’un lac, je me suis enfin décidée à suivre des cours. Ça n’a pas été facile de trouver un cours de natation débutant pour adultes, mais j’y suis finalement arrivée. J’ai adoré et je sais maintenant nager 4 types de nage. Je me suis réinscrite pour la session d’hiver. Mon objectif cette fois-ci: devenir à l’aise dans la partie creuse. Fais-le tour des différents centres de loisirs. Sinon, les cours privés peuvent effectivement être une bonne option.

  • Alain Gaudet

    Fais comme moi, traîne ta chaise ! ;)Bonne chance ! #nepaslâcher

  • Nancy

    Je fais du patin artistique à ste-foy et il y a un cours de groupe adulte de tous les niveaux dans lequel tu pourrais apprendre à patiner tout court pas nécessairement artistique juste du patin tout court ça recommence le 5 janvier, si ça te dit appelle-moi ce sera plus simple de te donner les infos! Je te donne mon numéro en message privé …

  • Nicolas Roberge

    Ça m'intéresse! J'imagine que l'apprentissage sera moins pénible avec un professeur qu'y aller solo. 

  • Sonia

    Allo,
    Je reviens sur ce vieux sujet car je suis en train de chercher un cours de patins pour adulte à QC! Pas difficile et je tombe sur ce billet de blog donc mes questions:
    - As-tu trouvé un cours pour adulte à Qc?
    - As-tu toujours l’usage de tes fesses 8 mois après… ;)?

    Merci

    • http://nicolasroberge.com Nicolas Roberge

      Il existe des cours de groupe à l’Université Laval. J’imagine qu’il y a tellement d’étudiants étrangers pour suffire à la demande. Oui j’ai toujours l’usage de mes fesses. J’ai tombé qu’une seule fois. On a surtout mal au chevilles car on est très stressé et ça demande des efforts pour rester droit.

  • Chahid

    J’ai commence à apprendre à patiner, à 44 ans :), il y a 2 semaines maintenant. Je prends des cours dans une arena de quartier à Montreal. Ca va beaucoup mieux quand on prend des cours avec un moniteur (ice) car on ne se rend pas compte pas ses propres fautes.
    Un seul conseil à donner pour les adultes qui veulent apprendre. Metter des protections autour des poignets surtout, genoux et coudes. Même fessiers ou hanches. Prenez les protections de roller car ceux du hocker sont trop encombrants. Ne gachez pas un plaisir en blessure. Croyez moi car vous aller tomber :(

  • Thérèse

    Imaginez, j’ai encore plus d’années de vie (64ans) et chaque hiver quand je marche dans mon quartier en regardant la patinoire extérieure, j’aimerais tellement savoir patiner, juste me tenir debout et glisser un peu à l’aise….mais jamais je n’aurai le courage de prendre une chaise et d’aller patiner avec des plus jeunes qui ne comprendraient pas qu’on a le droit d’apprendre à n’importe quel âge J’ai lu que certains suggèrent des cours privés…p-e est-ce la solution.
    Merci!

  • Carla Carolina Blandon

    Salut Nicolas, moi aussi je ne sais pas patiner meme si je sais que je vais tomber je tiens à l’apprendre!

  • Sylvain Benoit

    Avez-vous finalement appris? Moi, j’aimerais bien l’apprendre et j’ai 30 ans… Je ne suis pas en forme et, j’espère, qu’il n’est pas trop tard pour apprendre :/

    • http://evollia.com/ Nicolas Roberge

      Pas tout à fait. J’ai encore du chemin à faire. Je suis capable de me promener, mais j’ai toujours mal aux chevilles. Je devrais y aller plus souvent pour le pratiquer.

  • Ricardo

    Je suis dans le même affaire. Juste que suis colombien et ça fait deux ans que je suis arrivé au Québec de surcroît, j’ai 38 ans. Ce n’est pas facile vraiment, mais je dois le faire pour avoir des activités à faire avec mes enfants (14, 7 et 4ans). En tout cas, bon courage à tout le monde.


Autres publications et présences de Nicolas dans les médias

lapresse

huff

quora-160x69

radio-160x55