Je vais savoir patiner en 2012

Je ne sais pas patiner sur glace. J'habite un pays nordique et je ne me suis jamais adonné à cette discipline qui me paraît de base pour un québécois. Pourquoi? J'ai habité dans des pays chauds pendant mon enfance à l'âge qu'on apprend normalement ça. Mais je dois avouer qu'entre mes deux séjours, j'ai manqué […]

Je ne sais pas patiner sur glace. J'habite un pays nordique et je ne me suis jamais adonné à cette discipline qui me paraît de base pour un québécois. Pourquoi?

J'ai habité dans des pays chauds pendant mon enfance à l'âge qu'on apprend normalement ça. Mais je dois avouer qu'entre mes deux séjours, j'ai manqué une opportunité de l'apprendre. J'ai habité Chicoutimi à l'âge de 10 ans. Mon père m'avait acheté de merveilleux patins Bauer au Canadian Tire. Je m'étais rendu à la patinoire du quartier. J'ai chaussé mes beaux patins neufs. Aussitôt rendu sur la glace, j'ai tombé sur le derrière. J'ai lancé furieusement à mon père avant de quitter la patinoire : "Je vais patiner quand je vais savoir patiner!"

Je suis une personne de parole. 24 ans plus tard je n'ai toujours pas repatiné, car je ne sais toujours pas patiner. Je ne l'ai jamais appris par magie. J'ai vite constaté que ça ne fonctionnerait pas mon affaire. C'est l'impasse. Je dois me sortir de cet imbroglio. 

J'avais décidé à l'automne que cet hiver sera la fin de cette situation ridicule. Mon fils de 6 ans ne sait pas encore patiner non plus. Je ne peux pas lui apprendre. Je vais mettre mon orgueil de côté et je vais apprendre à patiner. Je vais me racheter de nouveaux patins et je vais aller tomber sur le cul dans une patinoire près de chez moi.

Mais je me demande comment on apprend à patiner une fois adulte? On tombe de plus haut. On tombe vite. On se fait plus mal que les enfants. On est orgueilleux par dessus ça. Ça me prendrait des cours pour apprendre mieux et moins douloureusement.

J'ai déchanté quand j'ai constaté que les cours de patinage ne s'adressent pas à des vieux loups comme moi. J'ai scruté les sites web des associations et des écoles de patinage du coin. Dans les descriptions de cours, ils offrent des cours pour tous âges. Parfait! Et bien, ils définissent "tous" par préscolaire, enfants et adolescents entre parenthèses. Et moi alors? Je suis exclus de tous. Je suis eux? Je suis comme un nouvel arrivant alors.

Les nouveaux arrivants se débrouillent comment? Ils s'auto-forment? J'avoue que je débute les démarches et probablement je pourrais probablement obtenir des cours privés adaptés avec ces écoles. Je vais épuiser cette option avant d'y aller solo avec mes patins, la patinoire et mes fesses.

Selon vous, comment je devrais aborder ce défi? Comment devrais-je m'y prendre à 34 ans? J'ai besoin de conseils. Comment feriez-vous si vous étiez à ma place?


À propos de Nicolas Roberge

Je suis le président d'Evollia et le père de 2 enfants merveilleux. Ceci est mon refuge numérique où je blogue sur un tas de sujets variés qui me passionnent.

On se tient au courant pour les prochains articles?



Gardons contact

Google+FacebookTwitterLinkedinFlickrYouTube


Autres publications et présences de Nicolas dans les médias